Programme d’actions de prévention des inondations (PAPI)

L’épisode de crue de 2016 a fait ré-émerger avec force les questions liées aux ruissellements, à la prévention des inondations et à la gestion des milieux aquatiques des affluents de la Seine : les rivières Essonne, Juine et Ecole sur le Département de l’Essonne. Cet évènement a par ailleurs démontré l’intérêt majeur des espaces naturels (marais, zones humides), véritable protection naturelle à préserver et développer, et l’importance d’un lien actif entre les structures gestionnaires de cours d’eau. Fort de ce constat, le Préfet de Région, coordonnateur du bassin Seine-Normandie, a encouragé l’émergence d’un programme d’actions renforcé pour la prévention des risques d’inondation.

Il a ainsi été acté d’initier un PAPI d’intention, porté par le Conseil départemental de l’Essonne, en vue d’engager une démarche commune et de mettre à niveau les connaissances utiles à la définition d’un tel programme. Ce PAPI d’intention a été décliné comme suit :

  • Axe transversal : Favoriser la production et le partage des données entre structures
  • Axe 1 – amélioration de la connaissance et de la conscience du risque
  • Axe 2 – surveillance, prévision des crues et des inondations
  • Axe 3 – alerte et gestion de crise
  • Axe 4 – prise en compte du risque inondation dans l’urbanisme
  • Axe 5 – actions de réduction de la vulnérabilité des biens et des personnes
  • Axe 6 – gestion des écoulements
  • Axe 7 – gestion des ouvrages de protection hydraulique

L’engagement du SIARJA au sein du programme

Comme il s’y était engagé auprès du Préfet de Région, le SIARJA a participé activement à l’élaboration du projet de PAPI d’intention et a veillé à garantir une cohérence et une synergie entre les deux outils opérationnels et financiers que constituent le PAPI d’intention Juine-Essonne-Ecole et le contrat de territoire Eau, Climat et Trame verte et bleue Juine et affluents. Ainsi, la préservation de ses nombreuses zones humides et ses programmes de prévention des ruissellements constituent une part majeure de la contribution du territoire Juine à la solidarité avec l’aval, plus sujet aux phénomènes de débordement de cours d’eau en contexte d’urbanisation plus dense.

Après une phase de mise en consultation publique, le Comité Plan Seine a émis un avis favorable sur le dossier de candidature du PAPI d’intention le 22 septembre 2020. Pour sa mise en œuvre, une convention-cadre 2020-2023 lie désormais l’Etat, les financeurs (Agence de l’eau, CD91) et les maîtres d’ouvrage et porteurs d’action : Le SIARJA, le SMORE (Syndicat Mixte de l’Œuf, de la Rimarde et de l’Essonne, le SIARCE (Syndicat intercommunal d’aménagement des rivières et du cycle de l’eau), le SEMEA (Syndicat des bassins versants de l’Ecole, de la Mare-aux-Evées et Affluents), les Communes de La-Ferté-Alais, de Buno-Bonnevaux et de Saclas (pour un diagnostic de vulnérabilité) et le PNR du Gâtinais Français.

Le coût total du programme, toutes actions confondues est évalué à 3 260 835 €.